Tixlegeek's DevBlog Code, Gringo, Silicium

qrcode

[publiphone] Introduction

Salutations!

Je débute une petite série à propos d'une récente acquisition, mais, avant, il faut que je vous explique. Cet article est l'introduction à cette série.

Les autres articles sur le sujet:

Introduction Partie I: Autopsie
publiphone 1

Les stickers... vous savez probablement comment ça se passe: On en récupère quelques-uns, on commence à les coller, puis, on les stoque, puis rapidement, on les collectionne, puis, ils finissent dans une boîte, à l'abri de la lumière, en attendant de finir dans une enveloppe ou sur une machine. Les coller sur les machines, c'est rigolo, mais, un ordinateur a une durée de vie limitée, et, souvent, une fois collé, le sticker finit sa vie recyclé. Dommage!

Les stickers

Je vous dis ça en partant du principe que comme moi, vous avez développé le syndrome du sticker en évoluant dans le milieu de l'informatique... Ici, on ne parle pas de gommettes, ou de stickers achetés en lot sur amazon. Le sticker, c'est sérieux.

Il y aurait tant à dire à propos des stickers... C'est tout con comme idée, mais, dans les faits, ça se traduit par un genre de pokémon-Go IRL qui dure depuis des années.

On les trouve dans les évènements et les réunions, dans des correspondances avec des gens, dans certains emballages... Ils sont toujours publicitaires, ou revendicatifs, mais, très souvent, ce sont aussi des témoignages d'une époque, ou des souvenirs, qu'ils matérialisent, et qu'on peut coller et afficher un peu partout.

Moi, mes stickers, je les aime, je les colle sur mes machines, et, parfois je les envoie à des potes, mais, en vrai, beaucoup d'entre eux, que je considère comme "particulièrement rare" (non) ou auxquels je suis inexplicablement attaché, ont fini dans la fameuse boîte.

Pourquoi je vous parle de stickers moi déjà? Ah oui: Mon publiphone

Mon délire avec les cabines téléphoniques

Je suis obsédé par les machines, et tout particulièrement par les machines permettant de communiquer/automatiser. Je n'ai rien d'autre à dire là-dessus; j'adore le matos télécom, et je trouve les terminaux de cabine téléphonique (publiphones) particulièrement cyberpunk.

Ensuite, j'ai vu le payphone de @IfNotPike:

autre tweet autre tweet

Rapidement, mon cerveau à commencé à fondre, et, j'ai acheté une cabine téléphonique.

Enfin, plus exactement, pendant des mois, j'ai scruté leboncoin, ebay, et ces sites là à la recherche de la perle rare, que j'ai fini par trouver: Un terminal France Télécom de 1999 (moderne) à télécarte, avec un lecteur de piste pour le paiement par CB. Ça m'a couté 100€ de mon précieux argent (aucun regret) et j'ai dans l'idée de construire une cabine autour.

C'est quoi l'idée, au final?

Pour ceux qui n'auraient pas vu mes grosses ficelles, je vais utiliser ce terminal pour coller mes stickers, et le pimper un peu. Ça sera mon payphone sacerdotal. Je pourrai l'installer dans mon salon, ou l'emmener partout avec moi et on deviendra les meilleurs amis.

Dans un premier temps, je l'ai démonté et analysé en live sur Twitch, et, @furrtek à proposé de dumper la flash, mais ça c'est pour un autre article. (teasing au top)

Je dois aussi penser à la cabine que je dois fabriquer autour... Ça ne va pas être simple. Je n'ai pas spécialement envie de faire une reproduction, ou un truc historiquement réaliste. Je vais me contenter de faire quelque chose de pratique, pas chère, et jolie (pour mettre en valeur mes stickers)

J'ai commencé à chercher quelques références, pour choisir la forme générale, et commencer à dresser des plans:

payphones

Grosso-modoo, je vois trois éléments principaux (flèches):

  • Une tablette située sous le terminal, d'une vingtaine de centimètres de profondeur
  • Un toit Souvent plus large, ou de forme stylisée. Je voudrais y mettre de la lumière.
  • Deux paneaux située sur les côtés. J'aime tous les styles, mais, pour des raisons pratiques, je crois que je vais rester sur le modèle américain (en remplaçanttl'alu par du contreplaqué)

Bref, voilà l'idée. Je fais un article sur le démontage, et, vous donne des nouvelles d'ici peu!

HppHckng!